une co-production arts et musiques en provence & la compagnie nine spirit

retours sur l’édition 2021

Photo Amandine Habib Piano en Fleurs

amandine habib, directrice artistique du festival

« Je suis très heureuse de vous présenter la première édition du Festival Piano en Fleurs. 

Cette période si particulière a mis en lumière ce qui nous manque en tant qu’artiste, ce qui est magnifique dans nos métiers : ce fluide qu’est la musique avec lequel nous communiquons, nous allons vers le cœur des autres mais sans mots. J’y ai fait aussi le parallèle avec d’autres arts. Et en m’essayant maladroitement sur un potager qui a mal terminé, il m’est alors apparu que le processus naturel d’une plante ainsi que son accompagnement ressemblait à celui d’un projet artistique.

En premier lieu, il y a une petite idée, une petite graine. Puis cette idée doit germer, elle se nourrit de ce qui existe déjà, mais aussi des recherches, et d’autres apports ; puis elle grandit, en fonction de l’environnement dans lequel elle se trouve. Et enfin apparaît la fleur, comme si elle était déjà là depuis toujours, mais lorsque nous voyons cette fleur, nous n’imaginons pas tout le processus de transformation antérieur, et la magie opère à ce moment là. Piano en Fleurs souhaite réunir l’ouïe , la vue et l’odorat, afin que vous viviez une expérience de beauté des sens. Je crois qu’il n y a pas de hiérarchie dans les musiques et réunir différentes esthétiques autour du piano et de les faire se rencontrer est une richesse supplémentaire. Au programme : jazz, compositions, musique improvisées et musique classique autour du piano durant ces trois jours. 

La rencontre avec les autres passe aussi par le choix de travailler avec des personnes extra-ordinaires : le partenariat avec T-CAP’21 qui accompagne des jeunes porteurs de trisomie dans leur projet de vie. Enfin j’aimerais favoriser les circuits courts et ainsi mettre en avant les artisans, cuisiniers, agriculteurs de la région.
 
Voici  la première édition de Piano en Fleurs: nos idées bourgeonnent. 
Partageons, sentons, dégustons, écoutons  ensembles cette première récolte ! »

Les pianistes sur scène • les 30, 31 juillet & 1 août 2021

Amandine Habib • Piano en Fleurs 2021

Amandine Habib

Bruno Rigutto • Piano en Fleurs 2021

Bruno Rigutto

Perrine Mansuy • Piano en Fleurs 2021

Perrine Mansuy

Boyan Vodenitcharov • Piano en Fleurs 2021

Boyan Vodenitcharov

Vittorio Forte • Piano en Fleurs 2021

Vittorio Forte

Dans un pli des pentes ardues de Marseille, un doux repli du manteau rocheux de la Vierge de la Garde, dans le coude accueillant de cette chapelle, mêlant dans un timide creux, aux rides de la pierre, le rire d’une fleurette, sous le dais léger de cet arbre, le piano semblait un grand oiseau vraiment posé sur les fleurs semées même dans les vêtements des organisateurs et jusqu’au cahier fleuri de la maîtresse des lieux. Toute l’élégance stylistique, et physique, de Vittorio, dignité de la musique, puis son sourire bon enfant, et salut avec la délicieuse petite Chiara, tout ce qu’on peut aimer : beauté de la musique servie respectueusement, rapides gammes minutieuses comme un effeuille des pétales précieux et précis, présence d’enfants joyeux et sages, climat convivial, familial. En somme, estival festival, au beau et bon sens du mot : la fête. Merci ! On vous regrette déjà…
Benito PELEGRIN
  • Vittorio Forte • Piano en Fleurs 2021
  • Vittorio Forte • Piano en Fleurs 2021
    Boyan le grand, l’impressionnant! Et pourtant d’une humilité égale à son talent, à ce stade, ça frôle le génie. Sous ses improvisations démentielles, le piano s’est transformé en source glacée, en brise légère, en rayons de lumières délicates, mais aussi en volcans grondants, en masse effrayante, en rythmes endiablés. Nous étions tous envoûtés et quelques fois sans que notre pensée comprenne nos corps comprenaient et nous étions juste dans les univers qu’il nous faisait traverser! Du grand piano, un voyage immense, d’un trait mais composé de tant de tableaux et de couleurs! Merci Boyan! En préambule , Mehdi, élève de Jean-Jacques Bedikian, avait assisté à la master class de Boyan, jeudi au Conservatoire de Marseille Pierre Barbizet. Nous avions repéré son talent et proposé un petit bout de scène !! Mehdi a improvisé avec tant d’aisance, tant de musicalité, tant de compréhension de la musique et si jeune ! Bravo Mehdi Thelaoui, je sure qu’on te reverra très vite sur scène !
    Amandine HABIB
      Logo rusetacom thomas blanc